Sélectionner une page

Protection des personnes

Accueil » Diocèse de Nicolet » Protection des personnes

Dans le diocèse de Nicolet, nous voulons offrir à toute personne un environnement de travail sain et des services pastoraux exercés avec respect, dans un climat non violent et sécuritaire. Ensemble, à l’aide des moyens proposés dans cette page, nous pouvons prévenir le harcèlement, la discrimination et la violence et faire en sorte que cesse tout comportement répréhensible.

La présente page rassemble les principaux documents qui encadrent la protection des personnes dans le diocèse de Nicolet. Ces documents concernent la politique de Tolérance zéro sur le harcèlement, la discrimination et la violence au travail, les pratiques de vigilance auprès des groupes vulnérables, ainsi que l’encadrement sécuritaire des intervenantes et intervenants ecclésiaux.

 

Harcèlement au travail : politique de tolérance zéro

La violence est une réalité bien présente dans notre société. Aucun milieu n’est à l’abri et la vigilance s’impose. La violence est présente en milieu de travail et les employeurs ont, à cet égard, une responsabilité à laquelle ils ne peuvent se soustraire.

La première mesure à leur portée demeure la prévention. Ils protégeront leur personnel et se protégeront eux-mêmes contre tout recours en établissant clairement qu’ils n’ont jamais consenti à la violence, ni au harcèlement, ni à la discrimination, qu’ils ont agi avec toute la diligence requise pour la combattre et qu’ils ont pris, si cela ne s’est pas avéré suffisant, toutes les mesures pour régler la situation.

Le diocèse de Nicolet et les fabriques paroissiales, en tant qu’employeurs, sont engagés  à éliminer toute forme de violence à l’égard des personnes employées ou bénévoles au sein de l’Église locale. Les outils suivants mettent de l’avant les lignes directrices qui encadrent la politique de Tolérance zéro en ce qui concerne le harcèlement, la discrimination et toute autre forme de violence physique, sexuelle psychologique ou spirituelle.

Dépliant Tolérance 0

Cadre de référence visant à contrer le harcèlement

Pratiques de vigilance et code d'éthique

Le Guide des pratiques de vigilance auprès des groupes vulnérables s’appuie sur les principes du code d’éthique dans le cadre des activités de l’Église.

Le diocèse de Nicolet considère comme groupes vulnérables :
• Les enfants;
• Les adolescents et adolescentes;
• Les personnes handicapées;
• Les personnes malades;
• Les personnes aînées.

L’Église est appelée à défendre les droits de toute personne, particulièrement de celles qui sont démunies ou vulnérables. Elle doit avoir, en matière d’intégrité et de droits de la personne, un comportement moral irréprochable et au-dessus de tout soupçon. C’est pourquoi ceux et celles qui exercent la mission en son nom et au nom du Christ doivent faire preuve d’un comportement venant confirmer cette intégrité.

Les valeurs et les normes qui déterminent cette intégrité se fondent sur l’Évangile du Christ ainsi que sur les traditions ecclésiales, civiles, juridiques et culturelles de notre société.
Le diocèse de Nicolet s’engage à agir en prévention contre toutes formes d’agression ou d’inconduite, notamment en matière sexuelle. Il compte favoriser le maintien d’un milieu sécuritaire et sain pour protéger tout particulièrement les jeunes et les personnes vulnérables.

Guide des pratiques de vigilances auprès des personnes vulnérables

Code d’éthique dans le cadre des activités de l’Église

Encadrement sécuritaire des intervenant­.e.s ecclésiaux

Depuis quelques années, saisie par des situations déplorables, l’Église catholique du Canada manifeste ouvertement son intention d’enrayer les abus commis en milieu ecclésial. En ce sens, divers protocoles ont été adoptés par les évêques canadiens et québécois pour le traitement des plaintes, le retrait des personnes ayant posé des gestes répréhensibles, le respect des procédures judiciaires et, bien sûr, la prévention.

Comme pasteur de l’Église de Nicolet et au nom de la mission que le Christ nous confie, Mgr  André Gazaille a mis en place des lignes directrices pour que soient accentués nos efforts pour la prévention des abus dans notreiocèse. Celles-ci sont documentées dans la procédure d’encadrement des intervenantes et intervenants ecclésiaux, destinée aux responsables paroissiaux. Cette procédure vise un encadrement continue de nos pratiques par des balises éprouvées afin d’offrir un environnement sain et sécuritaire tant à notre personnel bénévole et salarié qu’aux personnes qui fréquentent notre institution.

  • Documents généraux
  • Formulaires à télécharger

Encadrement des intervenantes et intervenants ecclésiaux

Résumé des étapes d’encadrement

 Grille d’évaluation du niveau de risque

Protocole en cas d’allégation d’inconduite ou d’agression sexuelle

Organigramme des rôles en prévention des abus

 Engagement d’adhésion au code d’éthique et à la confidentialité (bénévoles)

Engagement d’adhésion au code d’éthique et à la confidentialité (personnel salarié)

Formulaire de consentement pour la prise de références

Formulaire de consentement pour la vérification des antécédents judiciaires

 

Coresponsables pour la prévention

Besoin d’aide ?

Le délégué à la protection des personnes et son adjoint sont là pour accueillir toute personne victime ou témoin d’une situation qu’elle estime inquiétante ou répréhensible en matière de:

      • Harcèlement au travail dans l’Église
      • Signalement d’abus physiques, psychologiques ou sexuels
      • Protection des personnes mineures ou vulnérables

protection@diocesenicolet.qc.ca

Monsieur David St-Laurent

Monsieur David St-Laurent

Délégué à la protection des personnes
819 293-4696 poste 242
819 293-6485 (Télécopieur)
davidstlaurent@diocesenicolet.qc.ca

Mgr Simon Héroux, p. h.

Mgr Simon Héroux, p. h.

Adjoint au délégué à la protection des personnes
819 293-4696, poste 240
819 293-6485 (Télécopieur)
simon.heroux@diocesenicolet.qc.ca

Share This