Sélectionner une page
Rétrospection de l’évêque pour cette année pastorale surprenante

Rétrospection de l’évêque pour cette année pastorale surprenante

L’ANNÉE PASTORALE 2021-2022 : QUELLE ANNÉE SURPRENANTE!

L’année pastorale 2021-2022 tire à sa fin. Bientôt les vacances. Une année où la covid a pris une grande place malgré un automne prometteur pendant lequel le virus semblait s’essouffler peu à peu et la vie reprendre dans les paroisses.

Le 17 octobre 2021, à la surprise du monde entier, le pape François invite les diocèses des cinq continents à prendre une place importante dans la préparation du synode des évêques qui se tiendra à Rome en 2023, sur le thème de la synodalité. Il voulait que les diocèses en fassent une expérience et qu’ils en apportent les fruits pour favoriser la préparation du synode.

Le diocèse de Nicolet a répondu présent et, en un peu plus d’un mois, plus de 900 diocésains et diocésaines se sont réunis par petits groupes de 5 à 10 personnes pour s’écouter, prendre parole, partager et finalement discerner ensemble ce qu’ils croyaient être les voies de l’Esprit pour devenir une Église plus synodale et missionnaire. Plus de 1000 propositions ont été soumises pour favoriser « le marcher ensemble », la conversion à l’Église Corps du Christ dont nous parle si souvent saint Paul dans ses lettres aux premières communautés chrétiennes. On a appelé cette expérience synodale : Forum en Église.

Puis la covid a repris ses droits pour le temps des Fêtes, mais un élan de vie habitait maintenant le cœur de plusieurs. La « marche ensemble » s’est donc poursuivie dans les mois qui ont suivi. Les 26 et 27 mars derniers, près de 250 délégués de toutes les paroisses, des mouvements et des organisations religieuses se sont rassemblés pour discerner ensemble ce qui était prioritaire parmi toutes les propositions qui avaient été soumises. Le tout s’est terminé par une célébration d’action de grâce à la cathédrale de Nicolet.

Le restant de l’année pastorale (mars à fin juin) a été l’occasion pour les paroisses de se remettre en marche, de reprendre les diverses activités pastorales mais aussi de poursuivre localement la réflexion sur l’expérience Forum en Église et sur ce qui pourrait être fait dans le milieu.

Durant ce temps, les Services diocésains de la pastorale d’ensemble ont travaillé sur le rapport à remettre au Saint Père, document qui sera notre petite contribution à la préparation des évêques de 2023, mais aussi qui aidera les paroisses à reprendre localement les principaux fruits du Forum en Église. Il faut maintenant que le Forum en Église se poursuive partout, dans les paroisses, les mouvements et dans la vie de chacun et chacune.

Une année tout à fait particulière, surprenante. Une sortie inespérée de la morosité de la covid. Une expérience réjouissante de synodalité, de « marcher ensemble ». Une année qui donne le goût de la prochaine.

Bonnes vacances, bon été à tous.

+André Gazaille évêque de Nicolet

Service pastoral auprès des travailleurs agricoles venus de l’étranger

Service pastoral auprès des travailleurs agricoles venus de l’étranger

Vous avez fait appel à des travailleurs venus de l’étranger pour les travaux de votre ferme au cours de l’été 2022 ? Ils viennent majoritairement du Mexique, du Guatemala, du Salvador et d’ailleurs en Amérique latine. S’ils sont sans doute heureux de venir travailler et de gagner leurs vies pour eux et pour leurs familles, on ne peut nier que le séjour ici comporte un lot de défis sur le plan de l’adaptation : nouvelle région, nouveau climat, nouveau milieu de travail et nouvelle société. Loin de leur familles et de leurs communautés, ils peuvent se trouver devant des défis immenses qu’il vaut mieux ne pas sous-estimer.

Les Franciscains de Trois-Rivières appartiennent à un ordre religieux qui existe depuis plus de 800 ans et qui a été fondé par saint François d’Assise. Ils mènent une vie simple et proche des petites gens dans plus de 150 pays. Cette année, un frère-prêtre venu du Mexique, s’est joint à eux pour 6 mois : Sostenes Torres Velasco. Ce franciscain a servi les communautés agricoles de la montagne mexicaine et les missions du Maroc. Il parle espagnol et français. Il peut apporter un soutien de qualité en termes d’écoute, de visites sur place et de soins spirituels personnalisés (confidence, confessions, célébrations religieuses les jours de fêtes, etc.).
Comme il s’agit d’une offre de service pour vous et pour vos travailleurs, le P. Sostenes agira sur demande seulement. Que vous est-il demandé? D’abord, simplement être attentifs aux besoins exprimés par vos travailleurs et les référez si vous le jugez utile. Une autre manière serait d’afficher la feuille que voici : Trabajadores Agricolas bien à la vue de vos travailleurs. Sur celle-là, le P. Sostènes se présente et fournit un numéro de téléphone pour le rejoindre. Rien d’autre.
Merci de démontrer d’une autre manière que vous vous souciez du bien-être de vos travailleurs.

N’hésitez pas à nous joindre si vous avez besoin de plus d’information.

Paix et prospérité pour vous et les vôtres!
Fr. Guylain Prince (819-384-0433)
Un franciscain de Trois-Rivières

Télécharger l’offre de service du Fr. Sóstenes Torres Velasco, ofm
Poste ouvert d’agent.e de pastorale (Drummondville)

Poste ouvert d’agent.e de pastorale (Drummondville)

La paroisse Bon-Pasteur, fondée en 2007, regroupe une partie du territoire de la ville de Drummondville dans laquelle sont établies de nombreuses jeunes familles et des personnes de tous horizons. L’équipe pastorale et les nombreux bénévoles sont à l’œuvre chaque jour pour assurer une présence au monde, de l’accompagnement et un cheminement de foi qui redonnent aux sacrements tout leur sens.

Nous souhaitons actuellement nous adjoindre une agente ou un agent de pastorale. Sous la responsabilité du curé de la paroisse Bon-Pasteur, la personne choisie aura à travailler en priorité au sein de la communauté et des personnes ou groupes de personnes en cheminement. Cette personne est membre de l’équipe pastorale et aura à travailler en concertation avec les personnes impliquées dans le milieu dans une pastorale d’évangélisation qui s’inspire de la vision diocésaine de l’Église de Nicolet.

VOS PRINCIPALES RESPONSABILITÉS

En collaboration avec un ou des membres de l’équipe mandatée :

  • Élaborer des ressourcements paroissiaux et accompagner les personnes qui y chemineront pour développer ensemble une posture qui permet d’expérimenter la fraternité évangélique et « l’écoute pour mieux agir ».
  • Accompagner les groupes de la paroisse et les nouveaux leaders qui naîtront de la mise en œuvre des propositions paroissiales du Forum en Église portant notamment sur la fraternité et « l’écoute pour mieux agir ».
  • Mettre sur pied et accompagner un comité de coordination pour favoriser l’engagement social des paroissiennes et des paroissiens (environnement, place des femmes, projet de « La Visitation », nouveaux arrivants, etc.).
  • Collaborer au renouveau de la paroisse, notamment à travers la refonte du parcours de l’initiation à la vie chrétienne de la paroisse en un parcours unique pour adultes et parents.
  • Élaborer en concertation avec l’équipe pastorale le plan d’action missionnaire.
  • Participer aux rencontres de l’équipe mandatée, à certaines rencontres régionales et diocésaines et aux tâches connexes qui en découlent.
  • Être présent.e à la vie de la communauté en participant ou collaborant à certaines activités, célébrations, comités, etc.

VOTRE PROFIL

  • Une formation en théologie ou en études pastorales (minimum de 30 crédits universitaires ou en formation) serait un atout intéressant.
  • Expérience pertinente dans le travail pastoral et auprès des adultes et des familles.
  • Bonne connaissance de base en informatique.

 VOS APTITUDES

  • Capacité à accompagner des personnes de différents âges et à les rejoindre sur leur terrain.
  • Capacité à travailler en équipe, en coresponsabilité et à discerner les charismes des personnes.
  • Capacité à accompagner des bénévoles dans des parcours.
  • Faire preuve de créativité et d’audace pour de nouveaux projets selon le cheminement des personnes.
  • Capacité à lire les enjeux sociaux à la lumière de l’Évangile pour des communications et actions sociales pertinentes dans un esprit missionnaire.
  • Être de confession catholique, ouvert.e à approfondir cette foi.

NOS AVANTAGES

  • Temps de travail : 25 heures par semaine
  • Quatre semaines de vacances dès l’entrée en poste.
  • Cotisation de l’employeur au REER de l’employé.e et assurances collectives.
  • Conditions de travail à déterminer selon l’ordonnance diocésaine en fonction de l’expérience et de la formation de la personne retenue.
  • Horaire flexible (travail parfois le soir et les fins de semaine).
  • Port d’attache : Bureau paroissial de Sts-Pierre-et-Paul, 580, rue St-Pierre, Drummondville.
  • Début du travail : 1er août 2022.

POSTULEZ MAINTENANT

Venez faire la différence et profitez de cette opportunité en vous joignant à notre équipe en nous transmettant votre candidature (lettre d’intention et curriculum vitae) par courriel d’ici le 17 juin à l’attention d’Annie Beauchemin, coordonnatrice de la pastorale d’ensemble, à l’adresse suivante : anniebeauchemin@diocesenicolet.qc.ca.

Seules les personnes sélectionnées seront contactées.

NB : Toutes les personnes – sans exception – engagées par le diocèse de Nicolet doivent se soumettre à une vérification des antécédents judiciaires.

Campagne 2022 de la Fondation pastorale : Ensemble, reprendre vie!

Campagne 2022 de la Fondation pastorale : Ensemble, reprendre vie!

La campagne 2022 de la Fondation pastorale est lancée!

Ensemble, reprendre vie!

Nicolet, 31 mai 2022 – Le cœur de la mission de la Fondation pastorale est d’assurer la vitalité et la pérennité de l’animation pastorale dans le diocèse de Nicolet, qui couvre presque tout le territoire du Centre-du-Québec. Au même rythme que les nouvelles pousses de hêtre qui décorent notre thème de campagne 2022, chacun des êtres de notre Église reprend vie au contact de l’autre, savourant les moments ensemble. Après avoir été ralenties depuis plusieurs mois, nos activités reprennent vie également. Il apparaît évident que les besoins sont aussi grands que le territoire à couvrir : la pandémie a fait mal à la santé spirituelle des gens!

Nous l’avons vu pendant les temps d’arrêt obligatoires, nos services devenaient essentiels. Plus d’un million de Québécois.e.s fréquentent un lieu de culte au moins une fois par mois alors que près de 600,000 y vont chaque semaine (source : Table interreligieuse de concertation). Comme le détaille l’évêque et le D.G. par intérim de la Fondation dans le vidéo de lancement, au-delà de fréquenter ces lieux de rassemblements, nos paroissien.ne.s ont également soif de participer aux activités qui existent grâce à l’apport financier de notre Fondation pastorale : les haltes Saint-Joseph qui sont un lieu d’accueil pour les plus esseulé.e.s d’entre nous; les camps de la mission jeunesse qui permettent aux jeunes catholiques de vivre un moment privilégié chaque saison; la Maison diocésaine de formation, qui accueille les gens en quête de sens et de bonheur, et qui propose de multiples activités à saveur spirituelle. Pour la formation à la vie chrétienne; pour l’éveil à la foi; pour l’animation de groupe de prière; pour les activités et projets en pastorale familiale, nous sollicitons la générosité des baptisé.e.s.

« Les défis sont grands dans le domaine de l’accompagnement spirituel des personnes de tous les âges. Je suis réellement impressionné par le dévouement des bénévoles, agent.e.s de pastorale et personnes mandatées. Les idées de projets recommencent à poindre, et côtoient ceux existants, et je compte sur l’appui de la Fondation pastorale – et par conséquent des donateur.trice.s qui la soutiennent – afin de procurer à nos collaborateur.trice.s les outils financiers nécessaires à leur travail. L’objectif financier de 200 000$ est pour atteindre notre objectif pastoral qui est de faire du bien aux personnes et aux communautés, en leur permettant de développer une foi vivante, et de l’enrichir ensemble » rappelle Mgr Gazaille, pour qui c’est probablement la dernière campagne de financement à titre d’évêque du diocèse de Nicolet, lui qui a célébré ses 76 ans le 16 mai dernier et attend que le pape accepte sa démission.

La Fondation pastorale mettra, ces jours-ci, plus de 20 000 dépliants de sollicitation à la poste, dans différents secteurs du Centre-du-Québec. Cet envoi s’additionne aux quelque 2200 personnes qui reçoivent une lettre expressément adressée, parce qu’elles ont déjà contribué à la Fondation.

– 30 –

Information :    Denis LaBranche, directeur général par intérim – Fondation pastorale, fondation@diocesenicolet.qc.ca

Source :           Martyne Desmeules, responsable diocésaine des communications, communications@diocesenicolet.qc.ca

Pour visiter la page de don : https://www.diocesenicolet.qc.ca/fondation-pastorale/faire-un-don/

Message du 1er mai 2022

Message du 1er mai 2022

À l’occasion du 1er mai, fête des travailleuses et travailleurs et fête de saint Joseph, le conseil Église et Société de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec propose une réflexion chrétienne sur la dignité du travail en contexte de pénurie de main-d’oeuvre. Cette réflexion est mise sous le signe de la lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens (4,1), où il est écrit : « Accordez votre vie à l’appel que vous avez reçu ». La vision chrétienne du travail implique d’aborder les causes et les effets de la pénurie de main-d’oeuvre sous un angle social, guidé par l’amour de Dieu et l’amour du prochain. Le 1er mai est un moment privilégié pour renouveller notre engagement à veiller à ce que la dignité du travail et la dignité de chaque personne soient respectées.

Le message du 1er mai 2022 est proposé en français et en anglais, en deux formats : une version intégrale, qui propose une analyse détaillée s’appuyant sur plusieurs sources, et une version courte, destinée à être diffusée plus aisément dans les communautés chrétiennes (infolettres, feuillets paroissiaux, bulletins diocésains, médias sociaux, etc.). Le conseil Église et Société encourage l’ensemble des communautés chrétiennes à se servir de ce message du 1er mai pour animer, au cours des semaines à venir, des échanges et des réflexions sur la pénurie de main-d’oeuvre vécue à travers le Québec.

Téléchargez la version intégrale Téléchargez la version courte

Informations:
M. Simon Labrecque, secrétaire du conseil Église et Société de l’AECQ
slabrecque@evequescatholiques.quebec 

Camp les Aventuriers de la vie 2022

Camp les Aventuriers de la vie 2022

Les inscriptions pour le camp du 8 au 10 août sont ouvertes!

Le camp « Les Aventuriers de la vie » est une activité jeunesse du diocèse de Nicolet. Nous proposons à chaque participant.e, dans le respect de ses croyances et de ses convictions, un chemin de croissance de toute sa personne pour mieux vivre au quotidien. Chaque année, les jeunes viennent rencontrer de nouveaux personnages bibliques et participent à leur histoire. Ils sont invités à vivre une expérience très spéciale avec des jeunes de leur âge dans un endroit magnifique.

Pour qui? Garçons et filles de 10-14 ans

Le prochain camp aura lieu : Du 8 au 10 aout 2022

Coûts : 90 $
Pour chaque inscription d’un autre enfant de la même famille, le coût est réduit de 10 $. L’argent ne devrait pas être un empêchement pour vivre le camp.

Consultez la description du Camp

 

Consultez le formulaire d’inscription

 

Consultez l’événement Facebook

 

Consultez le dépliant du Camp

 

Pour plus d’information, communiquez avec le ou la responsable de votre région :

Région de Nicolet et Bécancour :
Kimberly Anne St-Laurent, kast.consultation@gmail.com
Téléphone: 613 265-7488

Drummondville et la région :
Bianca Mailloux,  biancamailloux@cgocable.ca
Téléphone: 819 477-2932

Région de Victoriaville et Bois-Francs:
Amélie Voyer, amemission@outlook.com
Téléphone : 819-752-9541