Sélectionner une page
Lettre pastorale des évêques catholiques du Canada aux jeunes

Lettre pastorale des évêques catholiques du Canada aux jeunes

Une lettre pastorale des évêques catholiques du Canada aux jeunes
Conférence des évêques catholiques du Canada

Téléchargez la lettre en PDF

Chers jeunes,

Dieu vous aime ! Quelle que soit votre situation, Dieu vous aime et il est toujours avec vous. Il veut votre épanouissement et votre bonheur.

Le Christ vous sauve ! Par amour pour l’humanité, le Christ a donné sa vie pour tout le monde, y compris les jeunes!

L’Esprit-Saint vit en vous! L’esprit du Christ ressuscité est vivant en vous et cherche à vous guider dans tout ce que vous faites.

L’amour de Dieu et l’exemple du Christ vous donnent la force de dépasser vos limites et de changer le monde! Vous faites toute la différence pour les personnes qui vous aiment et vous êtes précieux aux yeux de notre communauté de foi. Car vous êtes la jeunesse de l’Église d’aujourd’hui et de l’Église de demain. Vous êtes importants pour nous qui sommes vos évêques, pour vos familles et pour le monde.

C’est pourquoi à l’automne 2020, pendant la pandémie de COVID-19, nous avons organisé plusieurs discussions Zoom pour les jeunes de 12 à 15 ans, de 16 à 19 ans et de 20 à 25 ans. Ces discussions ont eu lieu en français et en anglais, dans les régions de l’Atlantique, du Centre et de l’Ouest du Canada. Nous avons invité les jeunes à nous parler ouvertement de leur vision du monde, leurs espoirs et leurs rêves, ainsi que du stress qu’ils vivent aujourd’hui. Deux cents jeunes ont participé aux échanges qui ont été honnêtes et significatifs.

Nous avons passé du temps ensemble à écouter, à réfléchir et à discerner. Ces activités font partie de ce que nous appelons une expérience « synodale ». Le mot « synode » signifie « le chemin que parcourent ensemble les membres du peuple de Dieu1 ». Les jeunes qui ont participé aux discussions ont identifié plusieurs questions importantes pour eux. Nous aimerions maintenant partager avec tous les jeunes nos réflexions sur ce que nous avons entendu. En tant qu’évêques du Canada, nous souhaitons marcher avec les jeunes, non seulement pour mieux comprendre le monde à travers leur expérience, mais aussi pour les encourager et les appuyer alors qu’ils grandissent dans leur foi.

Comme point de départ, nous aimerions souligner la façon dont Jésus, alors qu’il était jeune, a rencontré des docteurs de la loi dans le temple. Que pouvons-nous apprendre de cette interaction? 

JÉSUS RENCONTRE LES ENSEIGNANTS DANS LE TEMPLE

C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. (Luc 2, 46-47)

L’Évangile de Luc (2, 41-52) raconte comment Marie et Joseph n’arrivaient pas à trouver Jésus après la fête de la Pâque à Jérusalem. Vous pouvez probablement imaginer à quel point Marie et Joseph étaient inquiets lorsqu’ils n’ont pas pu trouver leur fils au milieu de la foule. Quand ils l’ont enfin trouvé dans le temple, le jeune Jésus était assis parmi les docteurs de la loi et discutait avec eux. Les docteurs de la loi appréciaient la voix prophétique de Jésus, tout comme nous reconnaissons la portée de votre parole aujourd’hui. Le récit de Jésus au temple nous montre l’importance d’écouter, de poser de bonnes questions et d’être là les uns pour les autres.

La rencontre de Jésus avec les docteurs de la loi dans le temple ressemble aux discussions virtuelles tenues à l’automne 2020

Dans son exhortation apostolique Christus vivit—qui signifie en latin « Le Christ est vivant! » —le pape François souligne que : « Vous les jeunes, Jésus ne vous éclaire pas de loin ou du dehors, mais dans votre jeunesse même qu’il partage avec vous… car il a vraiment été l’un de vous. 2  »

 

MARCHER ET PARLER ENSEMBLE

Les jeunes avec qui nous avons parlé nous ont dit qu’ils appréciaient les occasions de dialogue. Nous comprenons mieux comment vous souhaitez participer à des discussions significatives sur la foi, sur ce qui se passe dans le monde, sur vos espoirs et vos rêves. Vous souhaitez entendre et être entendus, vous cherchez des conseils et des orientations, et vous désirez que vos expériences et votre sagesse soient reconnues.

Le dialogue offre une occasion de mieux se comprendre, de partager nos dons, et il crée un espace où le message de l’Évangile peut allumer une étincelle au fond de chacun de nos cœurs et nous transformer. Soyez courageux et bienveillants avec toutes les personnes que vous rencontrez au sein de vos familles, entre amis et dans vos communautés de foi. Soyez respectueux et honnêtes avec les autres au sujet de votre foi et de ce que l’Église signifie pour vous. Où que vous soyez, peu importe ce que vous faites, portez avec vous un message de Bonne Nouvelle!

Questions de réflexion      
Qui ont été les personnes sur votre chemin de
vie qui vous ont aidés à grandir dans la foi?

     
Où êtes-vous le plus à l’aise pour parler de
votre foi et la partager avec les autres?

 

LA TECHNOLOGIE ET LA FOI

La pandémie de COVID-19 a montré les avantages de la technologie pour partager le message du Christ. Les jeunes qui ont participé aux discussions virtuelles ont indiqué qu’ils apprécient les messes retransmises en direct, les réunions de groupes de jeunes en ligne et les événements incluant la prière et la musique, particulièrement pendant les périodes d’isolement. Ces expériences ont soutenu la foi et donné un espoir de renouveau. 

Les jeunes considèrent l’utilisation des plateformes numériques comme un moyen pratique de rencontrer le Christ chez les autres. Ils espèrent que l’Église poursuivra l’utilisation créative des espaces numériques après la COVID-19. Même si les avantages de la technologie sont nombreux, les jeunes nous ont dit que les médias sociaux peuvent toutefois devenir absorbants, dénués de sens et même blessants, ce qui les amène à vivre des sentiments d’isolement, de solitude et de perte d’estime de soi. Bien que la technologie soit conçue pour rassembler les gens, elle peut aussi les faire sentir plus isolé socialement que jamais. Alors que les connaissances et les compétences technologiques permettent de créer des liens significatifs entre les gens, le pape François rappelle que les espaces virtuels ne peuvent remplacer les relations humaines3. Le Pape a récemment dit :

[Jésus] nous appelle à s’ouvrir à une réalité qui va bien au-delà du virtuel. Cela ne veut pas dire mépriser la technologie, mais l’utiliser comme un moyen et non comme une fin. « Lève-toi » signifie aussi « rêve », « risque », « engage-toi pour changer le monde », ranime tes désirs, contemple le ciel, les étoiles, le monde autour de toi. « Lève-toi et deviens ce que tu es!4 ». 

Quand vous souhaitez développer des liens avec les autres, chers jeunes, nous vous vous encourageons à trouver un équilibre entre les échanges virtuels et les rencontres en personne où des liens plus forts peuvent se créer. Levez-vous, les jeunes, et devenez qui vous êtes!

Questions de réflexion

Comment équilibrez-vous le temps passé en ligne et le temps passé en personne avec votre famille et vos amis?

Comment l’Église pourrait-elle mieux utiliser la technologie pour se rapprocher des jeunes?

Que signifie pour vous « devenir qui vous êtes »?

 

LA PRÉSENCE DE JÉSUS DANS VOTRE VIE 

Les jeunes que nous avons entendus nous ont dit qu’ils étaient souvent stressés, anxieux et déprimés. La pression des camarades, les tensions dans la famille, les préoccupations à l’école et au travail affectent grandement la santé mentale. De plus, la pandémie de COVID-19 a entraîné des défis imprévus qui les laissent dans l’incertitude quant au présent et à l’avenir.

Vous vous demandez si vous êtes bien préparé à vivre dans un monde post-pandémie, notamment à être admis aux établissements d’enseignement postsecondaires et à réussir vos études, à trouver des opportunités d’emploi intéressantes et à gérer la hausse du coût de la vie. 

La crise climatique est une autre source de stress pour vous. Peut-être plus que toute autre génération, vous comprenez la nécessité du changement et vous nous montrez par vos actions ce que nous pouvons tous faire ensemble pour veiller à ce que le don de la création de Dieu soit chéri et préservé. 

Nous voyons comment le stress et les inquiétudes affectent votre vie, et nous voulons vous assurer que vous n’êtes pas seuls. Bien qu’il puisse être difficile de faire le premier pas, nous vous encourageons à chercher d’abord de l’aide auprès de votre famille. Vous pouvez aussi parler avec un prêtre, une agente ou un agent de pastorale jeunesse, une enseignante ou un enseignant, une conseillère ou un conseiller en orientation, ou encore un médecin. Ensemble, nous voulons vous aider à trouver un équilibre dans votre vie, en prenant soin de votre corps, de votre cœur et de votre âme.

Nous comprenons que cela peut être difficile, compte tenu des réalités que vous vivez. C’est pourquoi nous vous encourageons à permettre aux autres de vous accompagner dans la poursuite de vos espoirs et de vos rêves. Le Christ est toujours avec nous. Quand nous prions, il nous donne le courage, la paix et le réconfort. Le pape François nous rappelle que « nous ne devons pas être hésitants, avoir peur de prendre des risques ou de faire des erreurs.5 » N’ayez pas peur de prendre des risques! La plus grande réponse que vous pouvez offrir à Dieu pour le don de la vie est de prendre cette vie et de la vivre pleinement.

Questions de réflexion

Quelle est la personne compréhensive et bienveillante dans votre entourage à qui vous pouvez demander des conseils et de l’aide quand vous vous sentez anxieux?

Comment la prière vous aide-t-elle dans les moments de tristesse et
de stress?

De quelles manières ou à quels moments avez-vous remarqué la présence de Jésus dans votre vie?

 

GRANDIR DANS LA FOI : L’APPRENTISSAGE D’UNE VIE

Les jeunes que nous avons écoutés ont aussi exprimé un fort désir d’apprendre et de grandir dans la foi. Dans l’une de nos discussions virtuelles, un participant nous a confié : « Il semble qu’après la confirmation, l’Église nous oublie jusqu’à la préparation au mariage. » D’autres ont dit qu’ils aimeraient avoir plus d’occasions de grandir dans la foi, par exemple des retraites pour discerner leur vocation et des activités communautaires pour aider les personnes dans le besoin.

Nous comprenons que, lorsque vous avez des questions sur votre foi, vous voulez être pris au sérieux et vous aimeriez
obtenir des réponses significatives des dirigeants de l’Église. Nous avons été touchés par votre désir de savoir comment
nous, en tant qu’évêques, nous avons appris à connaître, aimer et servir Dieu dans nos vies. Cela nous indique que
vous appréciez les témoignages comme une source d’inspiration pour votre cheminement personnel dans la foi.

Nous entendons votre demande d’avoir une formation continue et nous vous assurons de l’inclure dans notre planification pastorale. En même temps, nous reconnaissons votre capacité à trouver des moyens créatifs d’apprendre sur les questions de foi et de les partager avec les autres. Comme d’autres jeunes, vous avez la capacité d’explorer de nouvelles approches, ce qui vous permet de prendre les expériences et les événements de la vie de tous les jours et de les utiliser comme des occasions d’évangélisation et de rencontre avec Jésus6.

L’Église compte sur votre originalité et votre créativité, votre jeunesse et votre dynamisme pour construire le Royaume de Dieu sur terre. Votre témoignage de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ peut avoir un impact considérable sur les personnes qui vous entourent. Dans la prochaine section de la présente lettre, nous partagerons avec vous quelques exemples de témoins chrétiens auxquels, nous l’espérons, vous pourrez vous identifier : la Vierge Marie, sainte Kateri Tekakwitha, et le bienheureux Carlo Acutis.

Questions de réflection

Comment votre communauté paroissiale peut-elle vous accompagner à approfondir votre foi? Quelle est la meilleure personne dans votre paroisse avec qui vous pouvez communiquer vos suggestions?

Quels dons pouvez-vous partager avec les jeunes de votre communauté de foi pour les aider à développer leur relation avec Jésus?

 


UNE « INFLUENCEUSE » PARMI NOUS, MARIE : SON « OUI » A CHANGÉ LE MONDE

Nous oublions parfois que Marie, la Mère de Jésus, était adolescente lorsque l’ange Gabriel lui a rendu visite à Nazareth. Marie a ouvertement accepté le destin que Dieu lui réservait. Comblée de l’esprit de Dieu et attentive à la voix de Dieu, elle a dit « oui » et a donné sa vie pour nous apporter le plus grand don qui soit : Jésus et son Royaume.

Comme le pape François nous le rappelle, Marie est un modèle pour vivre notre foi et réaliser l’appel et le projet de Dieu dans nos vies :

« Le force du “oui” de Marie, une jeune, impressionne toujours. La force de ce “qu’il en soit ainsi” qu’elle dit à l’ange. Ce fut une chose différente d’une acceptation passive ou résignée. Ce fut quelque chose d’autre qu’un “oui” voulant dire : on verra bien ce qui va se passer. Marie ne connaissait pas cette expression : attendons de voir. Elle était résolue, elle a compris de quoi il s’agissait et elle a dit “oui”, sans détour. Ce fut quelque chose de plus, quelque chose de différent. Ce fut le “oui” de celle qui veut s’engager et risquer, de celle qui veut tout parier, sans autre sécurité que la certitude de savoir qu’elle était porteuse d’une promesse. Et je demande à chacun de vous : vous sentez-vous porteurs d’une promesse ? Quelle promesse est-ce que je porte dans le cœur, à poursuivre ? Marie, sans aucun doute, aura eu une mission difficile, mais les difficultés n’étaient pas une raison pour dire “non”. Certes elle aura des difficultés, mais ce ne seront pas les mêmes difficultés qui apparaissent quand la lâcheté nous paralyse du fait que tout n’est pas clair ni assuré par avance. Marie n’a pas acheté une assurance sur la vie ! Marie s’est mise en jeu, et pour cela elle est forte, pour cela elle est une influenceuse, elle est l’influenceuse de Dieu ! Le “oui” et le désir de servir ont été plus forts que les doutes et les difficultés. » 7

Aujourd’hui, Marie veille sur nous comme une mère et nous encourage tendrement à dire « oui » à l’appel unique que Dieu a pour chacun de nous.

Questions de réflexion

En quoi le « oui » de Marie vous aide-t-il à mieux comprendre le projet de Dieu pour votre vie?

 

SAINTE KATERI TEKAKWITHA 

Connue sous le nom de « Lys des Mohawks », Kateri Tekakwitha est née en 1656 d’une mère algonquine catholique et d’un chef mohawk. Elle est devenue orpheline à un jeune âge et elle a aussi contracté la variole, qui l’a rendue presque aveugle et lui a laissé de graves cicatrices au visage. Deux ans après son baptême, elle s’est installée à la mission Saint-François-Xavier, un village mohawk chrétien situé à Kahnawake, au Québec. À Kahnawake, Kateri était connue pour sa foi et sa sainteté. Elle enseignait la prière aux enfants, s’occupait des personnes âgées et des malades, et allait souvent à la messe au lever et au coucher du soleil. Elle est morte de la tuberculose le 17 avril 1680, peu avant son 24e anniversaire. Des témoins rapportent que quelques minutes après sa mort, les cicatrices causées par la variole ont disparu de son visage, qui rayonnait alors de beauté. On croit que, depuis la mort de Kateri, de nombreux miracles ont été accomplis par son intercession : des malades ont été guéris et de nombreuses prières ont été exaucées.

Kateri a été canonisée par le pape Benoît XVI le 21 octobre 2012 à Rome. Aujourd’hui, plusieurs sanctuaires aux États-Unis et au Canada portent son nom en son honneur, notamment le Centre Kateri situé sur le lieu de sa sépulture à la mission Saint-François-Xavier à Kahnawake, qui se trouve aujourd’hui dans le diocèse de Saint-Jean-Longueuil. 

Confrontée à la souffrance et aux épreuves, sainte Kateri est un exemple extraordinaire d’une jeune femme qui a témoigné de sa foi en Jésus en faisant preuve de courage, de persévérance et de dévouement dans la prière et le service.

CARLO ACUTIS, UN MODÈLE POUR LES JEUNES DU XXIe SIÈCLE

De nombreux saints et saintes de notre Église n’ont pas vécu jusqu’à l’âge adulte. Ils sont de bons exemples de la sainteté de la jeunesse. Carlo Acutis a pratiqué les vertus chrétiennes à un degré héroïque supérieur. Sa sainteté a été reconnue selon le processus de l’Église, puis a été nommé « bienheureux8  », c’est-à-dire vénéré liturgiquement dans son pays. Il sera éventuellement proclamé saint et vénéré dans toute l’église.

Carlo était un jeune italien qui avait une grande foi ; il a succombé à la leucémie en 2006 à l’âge de 15 ans. De bien des façons, il était un jeune typique, comme vous. Il aimait regarder des films, lire, publier des bandes dessinées et jouer à des jeux vidéo avec des amis. Il éprouvait une grande compassion envers ses amis dont les familles vivaient des moments difficiles. Il défendait ses camarades handicapés contre les intimidateurs à l’école et il faisait du bénévolat pour aider les sans-abris et les personnes démunies.

Comme beaucoup de jeunes d’aujourd’hui, Carlo connaissait bien la technologie. Il utilisait l’Internet pour faire connaître l’amour de Dieu aux autres. Il passait des heures sur son site Web où il documentait les miracles eucharistiques dans le monde entier 9. Carlo utilisait son don pour la technologie pour évangéliser et proclamer l’Évangile à travers son site Web. Carlo est un exemple de ce à quoi ressemble la sainteté au XXIe siècle. C’était un adolescent ordinaire avec une foi extraordinaire… comme plusieurs d’entre vous.

Questions de réflexion

À la suite de l’exemple de sainte Kateri Tekakwitha, comment trouvez-vous la force nécessaire pour surmonter la souffrance et les épreuves de la vie?

Comment l’héritage du bienheureux Carlo Acutis vous inspire-t-il à être un jeune ordinaire, extraordinaire
dans la foi?

 

SOYEZ UNIQUES!

En conclusion, nous aimerions vous rappeler votre valeur pour l’Église d’aujourd’hui et pour l’Église de demain.

Vous êtes importants pour nous! Nous nous engageons à trouver des occasions pour passer du temps avec vous, pour écouter, apprendre et grandir dans la compréhension mutuelle. C’est maintenant que l’Église a besoin de votre vitalité et de votre enthousiasme. Votre témoignage chrétien inspirera d’autres personnes et pourra contribuer à « soigner les blessures de l’Église et du monde10 ». 

Vous êtes importants pour votre famille et vos amis ! Ces relations vous incitent à aimer Dieu, à faire preuve de bienveillance et d’empathie. Elles vous aident aussi à résoudre les conflits, à vous pardonner les uns les autres, à valoriser le travail, à contribuer au bien commun et à aimer votre prochain. Les leçons que vous apprenez au sein de votre famille et avec vos amis vous aideront tout au long de votre vie. 

Vous êtes importants pour le monde ! Votre foi, votre espérance et votre amour sont nécessaires pour créer une Église et un monde plus juste et compatissant. Laissez l’Esprit saint vous guider et vous aider à comprendre comment utiliser vos dons et vos talents uniques pour le bien. Le pape François nous rappelle les paroles du bienheureux Carlo Acutis : « Nous sommes tous nés comme des originaux, mais beaucoup d’entre nous meurent comme des photocopies11  ». Soyez uniques ! Levez-vous et devenez la personne que vous êtes appelés à être! 

Nous marchons ensemble, soutenus par la force, le courage et l’espérance de Jésus Christ.

Sincèrement,

Mgr Raymond Poisson,
Évêque de Saint-Jérôme-Mont-Laurier

Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada

12 octobre 2022

 

RÉFÉRENCES

1Commission théologique internationale, La synodalité dans la vie et la mission de l’Église,
2 mars 2018, par. 3.

2 Le pape François, « Exhortation apostolique post-synodale Christus vivit [25 mars 2019] (Ottawa: CECC, 2019), 31. 

3 Voir le pape François, Christus vivit, 88.

4 Le pape François Message de Sa Sainteté le pape François pour la 35e Journée mondiale de la Jeunesse 2020 (Libreria Editrice Vaticana, 2020). 

5 Voir le pape François, Christus vivit, 142.

6 Voir le pape François, Christus vivit, 210.

7 CV, 44.

8 Vatican News, “Carlo Acutis: Millennial generation has a Blessed,” 10 octobre 2020.

9 http://www.miracolieucaristici.org

10 Le pape François, Christus vivit, 50.

11 Le pape François, Christus vivit, 106.

______________________________________________

Éléments graphiques et images provenant de Adobe Stock et iStockphoto.com à l’exception de ce qui suit :

Illustration personnalisée de la croix en page 3, par Shannon Kalyniak

Photo de Carlo Acutis tirée du site officiel de l’Association site officiel de l’Association Carlo Acutis et de la Cause de Canonisation du Bienheureux Carlo Acutis

Œuvre d’art originale de Notre-Dame de Guadalupe (page 7) et de Sainte Kateri (page 8) créées par Jess de The Living Heart Co. / www.thelivingheartco.com

 

Lettre pastorale aux jeunes © Concacan Inc., 2022. Certains droits réservés.
Code: 185-174    978-0-88997-922-2
Dépôt légal : Bibliothèque et Archives Canada, Ottawa

Dépôt : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Montréal       
Creative Commons License: Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale –
Pas de Modification 4.0 International (CC BY-NC-ND 4.0)
Pour tout autre usage, veuillez envoyer une demande à permissions@cecc.ca.

Retraite au Versant La Noël animé par Robert Lebel

Retraite au Versant La Noël animé par Robert Lebel

Retraite au Versant La Noël animé par Robert Lebel du 28 au 30 octobre 2022

« La Parole… notre pain quotidien »

Pour informations sur les coûts et les modalités d’inscription : Jacinthe Lavoie par courriel : jacinthe.lavoie01@icloud.com ou Jonathan Rioux 819 752-9541 pastoralesocialevicto@gmail.com

Covoiturage disponible. Au plaisir de nous réunir dans ce merveilleux lieu de prière afin de renouveler ensemble nos énergies, notre ferveur et notre espérance à la source de la Parole de Dieu.

Communauté du Chemin Neuf

Communauté du Chemin Neuf

Depuis 2014, en réponse à l’appel du diocèse de Montréal, la Communauté du Chemin Neuf anime le foyer étudiant de la Résidence Ignace-Bourget, qui est le foyer francophone de ce diocèse.

La mission auprès des jeunes adultes est réjouissante et invite à un renouvellement pastoral constant pour s’ajuster à leurs questions et leur mode de vie. Comme frère consacré québécois, cette mission interpelle particulièrement Jonathan Boulianne. Quelques années d’absence du Québec mettent en perspective la singularité de l’Église québécoise qui exige un ajustement et de nombreuses adaptations à la réalité d’ici.

« Considérant que la majeure partie de nos pensionnaires actuels sont d’origine étrangère, nous nous interrogeons sur la manière de toucher les étudiants venant des autres diocèses du Québec. En relisant ces dernières années, notre équipe réalise que les étudiants originaires des régions venant s’installer à Montréal n’ont pour la plupart jamais entendu parler de notre foyer chrétien. Il est vrai que la pandémie n’a pas facilité la communication et la rencontre des jeunes, mais cela n’explique pas tout. Force est de constater que nous avons besoin d’être plus proche des autres diocèses pour être davantage à l’écoute des besoins et des désirs des jeunes d’ici. » – Fr. Boulianne.

Vous trouverez tous les renseignements pratiques sur le dépliant et l’affiche.

Si vous le désirez, il est possible d’obtenir ignace dépliants et une affiche, format papier, présentant le foyer étudiant, pour afficher dans vos milieux.

Contactez : Jonathan Boulianne, Communauté du Chemin Neuf, Résidence étudiante Ignace Bourget, 438 509-1851

12350 rue du Fort Lorette, Montréal, QC, Canada H2C 3C8

Consultez le recto du dépliant  Consultez le verso du dépliant

Consultez l’affiche de la résidence
Poste ouvert d’agent.e de pastorale (Drummondville)

Poste ouvert d’agent.e de pastorale (Drummondville)

La paroisse Bon-Pasteur, fondée en 2007, regroupe une partie du territoire de la ville de Drummondville dans laquelle sont établies de nombreuses jeunes familles et des personnes de tous horizons. L’équipe pastorale et les nombreux bénévoles sont à l’œuvre chaque jour pour assurer une présence au monde, de l’accompagnement et un cheminement de foi qui redonnent aux sacrements tout leur sens.

Nous souhaitons actuellement nous adjoindre une agente ou un agent de pastorale. Sous la responsabilité du curé de la paroisse Bon-Pasteur, la personne choisie aura à travailler en priorité au sein de la communauté et des personnes ou groupes de personnes en cheminement. Cette personne est membre de l’équipe pastorale et aura à travailler en concertation avec les personnes impliquées dans le milieu dans une pastorale d’évangélisation qui s’inspire de la vision diocésaine de l’Église de Nicolet.

VOS PRINCIPALES RESPONSABILITÉS

En collaboration avec un ou des membres de l’équipe mandatée :

  • Élaborer des ressourcements paroissiaux et accompagner les personnes qui y chemineront pour développer ensemble une posture qui permet d’expérimenter la fraternité évangélique et « l’écoute pour mieux agir ».
  • Accompagner les groupes de la paroisse et les nouveaux leaders qui naîtront de la mise en œuvre des propositions paroissiales du Forum en Église portant notamment sur la fraternité et « l’écoute pour mieux agir ».
  • Mettre sur pied et accompagner un comité de coordination pour favoriser l’engagement social des paroissiennes et des paroissiens (environnement, place des femmes, projet de « La Visitation », nouveaux arrivants, etc.).
  • Collaborer au renouveau de la paroisse, notamment à travers la refonte du parcours de l’initiation à la vie chrétienne de la paroisse en un parcours unique pour adultes et parents.
  • Élaborer en concertation avec l’équipe pastorale le plan d’action missionnaire.
  • Participer aux rencontres de l’équipe mandatée, à certaines rencontres régionales et diocésaines et aux tâches connexes qui en découlent.
  • Être présent.e à la vie de la communauté en participant ou collaborant à certaines activités, célébrations, comités, etc.

VOTRE PROFIL

  • Une formation en théologie ou en études pastorales (minimum de 30 crédits universitaires ou en formation) serait un atout intéressant.
  • Expérience pertinente dans le travail pastoral et auprès des adultes et des familles.
  • Bonne connaissance de base en informatique.

 VOS APTITUDES

  • Capacité à accompagner des personnes de différents âges et à les rejoindre sur leur terrain.
  • Capacité à travailler en équipe, en coresponsabilité et à discerner les charismes des personnes.
  • Capacité à accompagner des bénévoles dans des parcours.
  • Faire preuve de créativité et d’audace pour de nouveaux projets selon le cheminement des personnes.
  • Capacité à lire les enjeux sociaux à la lumière de l’Évangile pour des communications et actions sociales pertinentes dans un esprit missionnaire.
  • Être de confession catholique, ouvert.e à approfondir cette foi.

NOS AVANTAGES

  • Temps de travail : 25 heures par semaine
  • Quatre semaines de vacances dès l’entrée en poste.
  • Cotisation de l’employeur au REER de l’employé.e et assurances collectives.
  • Conditions de travail à déterminer selon l’ordonnance diocésaine en fonction de l’expérience et de la formation de la personne retenue.
  • Horaire flexible (travail parfois le soir et les fins de semaine).
  • Port d’attache : Bureau paroissial de Sts-Pierre-et-Paul, 580, rue St-Pierre, Drummondville.
  • Début du travail : 1er août 2022.

POSTULEZ MAINTENANT

Venez faire la différence et profitez de cette opportunité en vous joignant à notre équipe en nous transmettant votre candidature (lettre d’intention et curriculum vitae) par courriel d’ici le 17 juin à l’attention d’Annie Beauchemin, coordonnatrice de la pastorale d’ensemble, à l’adresse suivante : anniebeauchemin@diocesenicolet.qc.ca.

Seules les personnes sélectionnées seront contactées.

NB : Toutes les personnes – sans exception – engagées par le diocèse de Nicolet doivent se soumettre à une vérification des antécédents judiciaires.

Le pape François se rendra au Canada en juillet 2022

Le pape François se rendra au Canada en juillet 2022

Une visite de guérison, d’espoir et de réconciliation

Le pape François effectuera une visite pastorale au Canada du 24 au 29 juillet 2022. La visite du pape sera l’occasion pour lui d’écouter et de dialoguer avec les peuples autochtones, d’exprimer sa proximité sincère et d’aborder l’impact des pensionnats au Canada. La visite du pape sera également l’occasion pour le pasteur des 1,2 milliard de catholiques dans le monde d’entrer en contact avec la communauté catholique du Canada.

Compte tenu du vaste paysage de notre pays, de la période limitée de la visite et de la santé du pontife de 85 ans, le Vatican a annoncé que le pape François a choisi trois communautés comme lieux d’accueil pour sa visite canadienne : Edmonton, Québec et Iqaluit. Cet itinéraire limitera les déplacements du Saint-Père tout en permettant des rencontres à la fois intimes et publiques, en faisant appel à la participation de toutes les régions du pays.

La programmation et les événements spécifiques seront confirmés environ six semaines avant l’arrivée du Saint-Père. Visitez www.visitepapale.ca pour plus d’informations et pour rester informé des derniers développements.

Veuillez continuer à prier pour la santé du pape François et pour tous ceux et celles qui sont engagés dans le processus de guérison et de réconciliation en cours.

Exemple de prière universelle 1

Nous prions pour la santé du pape François alors qu’il se prépare à visiter le Canada en juillet. Que Dieu offre au Saint-Père la force et l’endurance nécessaires pour se rendre dans notre pays pour une visite de guérison, d’espoir et de réconciliation. Prions le Seigneur. Seigneur, entends notre prière

Exemple de prière universelle 2

Nous prions pour la visite papale au Canada en juillet prochain. Que ce voyage soit un moment de guérison et de réconciliation pour les aînés autochtones, les gardiens du savoir, les survivants des pensionnats et tous ceux qui travaillent sur le chemin de la vérité et de la compréhension. Prions le Seigneur. Seigneur, entends notre prière.