Vous êtes ici: Accueil > Mission > Selon les domaines > Catéchuménat
Retour à la page d'accueil



L'entrée en catéchuménat :
Première des trois étapes pour « faire des chrétiens »

Version imprimable  Version imprimable

par Robert Richard
Service diocésain du catéchuménat

Jusqu’à y a pas longtemps, on concevait assez facilement que l’on devienne chrétiens par le baptême, la confirmation et l’eucharistie. On était en régime de chrétienté et tout notre environnement, familial, scolaire et paroissial, plaidait en faveur d’une formation à la vie chrétienne dès l’enfance. Nous n’en sommes plus là, comme n’en étaient pas là les chrétiens des premiers siècles. C’est pourquoi la pratique de l’Église a suscité l’émergence du catéchuménat. C’est pourquoi aussi, pressentant déjà le passage d’une Église de chrétienté vers une Église plus missionnaire, le Concile Vatican II a demandé la restauration du catéchuménat des adultes.

Qu’est-ce donc que le catéchuménat? C’est un temps long, ponctué par trois étapes, pour faire des chrétiens. Dans l’esprit du récent Rituel de l’initiation chrétienne des adultes (1997), c’est l’itinéraire catéchuménal tout entier, et pas seulement les sacrements, qui initie, progressivement, les nouveaux chrétiens.

La première de ces trois étapes est l’Entrée en catéchuménat. Après un premier temps d’évangélisation, plus ou moins en individuel avec un accompagnateur, les « candidats » font part publiquement pour la première fois à la communauté de leur désir de devenir chrétiens. C’est ce qu’ont vécu Jonathan (28 ans), Mathieu (20 ans) et Audrey (17 ans) à St-Valère à l’occasion du premier dimanche de l’Avent, le 30 novembre dernier. Ce matin-là, le curé André Genest a invité la communauté étonnée à se rendre aux portes de l’église pour accueillir ces trois jeunes adultes, pour entendre leur demande et pour les inviter à prendre part avec eux à la liturgie de la Parole de cette messe dominicale. Un pas officiel a été franchi par eux. Quelque chose a été célébré (au sens de « rendre célèbre »). Leurs noms ont retenti pour la première fois dans une église paroissiale. Une communauté s’est émue de voir qu’on pouvait devenir chrétien de sa pleine volonté, dans un contexte peu propice à l’ecclésialité.

Depuis leur entrée en catéchuménat, Jonathan, Mathieu et Audrey ne sont plus tout à fait les mêmes. Ils poursuivent maintenant leur cheminement en compagnie d’autres chrétiens, toujours en restant libres d’y mettre un terme ou de faire une pause. Le baptême (et la confirmation et la première communion) des adultes se vit normalement à Pâques. Mais d’ici là, ils devront confier leur projet à l’évêque. Celui-ci leur donnera sa réponse dans un deuxième rite pour « faire des chrétiens », celui de l’Appel décisif et de l’inscription du nom au registre des catéchumènes appelés aux sacrements de l’initiation chrétienne.

Des liens utiles

- Service diocésain du catéchuménat
- Le baptême des adultes (14 ans et +)
- Coordonnées de votre paroisse


© 2008-2017 CECR Nicolet. Tous droits réservés.