Vous êtes ici: Accueil > Diocèse> Histoire
Retour à la page d'accueil



Le diocèse de Nicolet
125 ans d'histoire
[26 mai 2010]

Le diocèse de Nicolet naissait il y a 125 ans, le 10 juillet 1885 alors que la partie du diocèse de Trois-Rivières située au sud du fleuve St-Laurent se détachait des terres du nord, et que Mgr Elphège Gravel en devenait le premier évêque. Ce territoire essentiellement rural, situé entre la rive sud du fleuve et les Appalaches, a vu au fil du temps se développer des zones plus urbaines comme Victoriaville et Drummondville, et des zones plus industrielles, comme le parc industriel de Bécancour. Comme ailleurs, le nombre de paroisses a grandi tout au long du vingtième siècle, allant jusqu’à quatre-vingt-cinq.

Ancrée dans son histoire fortement marquée par la présence de religieux et de religieuses sur son territoire, - dix différentes communautés y oeuvrent encore aujourd’hui -, l’Église de Nicolet se préoccupe résolument du présent et de l’avenir. Il y a plus de quinze ans, dans un mouvement de disponibilité à l’Évangile, elle a entendu et reconnu l’appel fondamental que l’Esprit lui lançait : devenir une Église plus humaine, qui accueille les gens à la manière de Jésus. Il n’en fallait pas plus pour que ce souffle de l’Esprit nous mette sur la route de la mission d’évangélisation.

C’est ainsi que depuis 2001, alors qu’était lancée l’orientation diocésaine sur l’évangélisation, nous nous sommes sensibilisés à la réalité et aux besoins des personnes qui s’éveillent à la rencontre de Dieu et à celles qui désirent entrer dans un processus d’initiation chrétienne. Et ce, quel que soit leur âge. Ainsi, on a vu naître des parcours pour les 8-12 ans, mais aussi pour les jeunes adolescents et pour les jeunes adultes. On accompagne de plus en plus de personnes dans des démarches catéchuménales. L’élaboration, la mise en oeuvre et la relecture de ces différents parcours d’éveil et d’initiation ont suscité beaucoup d’énergie et créé un mouvement de mobilisation à la fois surprenant et exigeant. Le chantier est vaste, tous en ont conscience, mais il permet aussi de vivre des expériences marquantes et porteuses d’espérance.

D’autres projets et activités nous animent aussi. Le site de spiritualité  www.souffle.ca nous permet de rejoindre, par des récits, des réflexions et des témoignages, des personnes qui s’éveillent à la relation à Dieu. De nombreuses formations diocésaines nous incitent à ancrer notre vécu et notre mission pastorale dans l’expérience de la Parole de Dieu. Un centre interdiocésain de formation, en lien avec le diocèse de Trois-Rivières et l’Université Laval, nous permet d’assurer une formation universitaire en théologie aux permanents de la pastorale. Le groupe Alonvert qui a vu le jour l’an dernier nous sensibilise à l’environnement. Nous portons attention à tous les besoins qui surgissent dans le domaine de la pastorale du deuil.

Pour accomplir cette vaste mission dans les soixante-cinq paroisses qui constituent aujourd’hui le diocèse, nous pouvons compter sur cinquante-deux prêtres en responsabilité, une cinquantaine d’agents et d’agentes de pastorale, plusieurs prêtres retraités, vingt-six diacres permanents, plusieurs personnes collaboratrices et de nombreuses personnes bénévoles. Avec toutes ces personnes et avec tous les baptisés, nous cherchons à bâtir des communautés chrétiennes vivantes, qui puisent dans l’expérience de la Parole de Dieu leur élan pour la mission de l’Évangile.

† Raymond St-Gelais
Évêque de Nicolet


© 2008-2017 CECR Nicolet. Tous droits réservés.