Select Page

Avancer ensemble vers de nouvelles paroisses

Accueil » Diocèse de Nicolet » Évêques du diocèse » Mgr Raymond St-Gelais, évêque émérite » Avancer ensemble vers de nouvelles paroisses

Mes chères collaboratrices, mes chers collaborateurs,

Il y a deux ans et demi, nous nous sommes donnés un plan quinquennal. Ce plan visait à susciter un mouvement d’ensemble et amener toutes les paroisses du diocèse à enclencher le processus qui mènerait vers de nouvelles paroisses.

L’enjeu est crucial. Sans reprendre tout l’argumentaire, il s’agit tout simplement de prendre acte des mutations profondes que connaît notre société. Notre monde a changé. C’est l’évidence même. Comme Église, nous avons le défi de relancer le service de l’Évangile dans cette société nouvelle. Il en va même du futur de notre Église. Son avenir est largement tributaire des projets qu’on élabore aujourd’hui. Demain il sera trop tard.

NOUS AVONS FAIT LE POINT

Avec l’inauguration récente de la paroisse Saint-Luc, notre diocèse compte sept nouvelles paroisses. Or,  nous sentions le besoin de faire le point sur le chemin parcouru. Voilà pourquoi le 18 janvier dernier, des délégués de chaque nouvelle paroisse étaient invités à l’évêché pour dégager certains éléments marquants de l’expérience vécue. Je vous en livre quelques-uns.

  • L’expérience de l’unité pastorale a préparé la nouvelle paroisse.
  • L’unification administrative permet de se concentrer sur la pastorale et de développer une pastorale d’ensemble.
  • Passer à une seule administration présente un défi. L’assemblée de fabrique doit développer une nouvelle mentalité et, dans un esprit de communion, se préoccuper de l’ensemble des communautés.
  • La nouvelle paroisse donne un message clair : on regarde ensemble vers l’avenir avec les défis que cela représente.
  • Développer le sens d’appartenance présente un défi.
  • Importance de l’information pour créer des ponts : faire écho aux activités de chaque communauté locale, particulièrement celles qui se déroulent en semaine.
  • Défi de la proximité : partir des personnes, non des structures. Comment se faire proche, aller à la rencontre de l’autre?
  • Comment devenir une communauté missionnaire?  Comment rejoindre les gens sur leur terrain, entrer en dialogue et, progressivement, proposer l’Évangile comme chemin de vie?

Des personnes présentes à la rencontre du 18 janvier, aucune n’a exprimé le désir de revenir en arrière. On a plutôt reconnu qu’il n’y a pas d’avenir à demeurer seul. On gagne plutôt à se regrouper pour relever les défis – défis tant au plan pastoral qu’administratif. On envisage l’avenir ensemble. La nouvelle paroisse devient alors un projet à bâtir dans la solidarité.

LA PROCHAINE ÉTAPE

L’expérience de ces nouvelles paroisses nous encourage à poursuivre et même à accélérer le processus. À cet effet, dans les prochains mois, toutes les autres paroisses seront amenées à se regrouper en de nouvelles paroisses.

Dans le but de permettre une démarche respectueuse des divers milieux et pour mieux accompagner le changement, je me rendrai dans les diverses régions du diocèse, en compagnie de notre chancelier et d’un autre membre du bureau de l’évêque. Dans un climat de dialogue, nous pourrons avancer avec réalisme et confiance.

Objectifs des rencontres :

  • Faire le point sur le chemin parcouru jusqu’à maintenant et accueillir les interrogations sur la nouvelle paroisse.
  • Présenter un guide pour la création d’une nouvelle paroisse.
  • Envisager certaines hypothèses de travail

– Publi-cible :

  • L’équipe pastorale
  • Le président ou la présidente d’assemblée de fabrique (ou un membre de l’assemblée de fabrique si le curé est président).
  • 1 ou 2 personnes engagées en pastorale (du COP s’il y a lieu)
  • Membres du comité d’étude (s’il y a lieu)

Quatre rencontres auront lieu au printemps :

  • Le 3 mai : Bois-Francs (Unité La Fraternité)
  • Le 20 mai :   Lac-St-Pierre (Unités les Blés d’Or, Notre-Dame-des-Rivages)
  • Le 1er juin :  Drummond (Unités les Moissons, le Semeur, St-Germain, St-Edmond, St-Eugène)
  • Le 15 juin : Bécancour (Unités les Saints-Apôtres, La Source, Gentilly, Notre-Dame-de-l’Espérance, les Quatre Vents,  Manseau et LemieuxN.B. À moins d’avis contraire, ces réunions débuteront à 19 heures.

–  Nous poursuivrons les rencontres à l’automne dans les zones Lac St-Pierre et Bois-Francs.

L’étape que nous entreprenons est vraiment déterminante. Je porte en mon cœur cette conviction : l’Esprit Saint nous devance. Il nous ouvre des voies d’avenir et d’espérance. Et ici il nous est bon d’accueillir cette parole que Jérémie adressait à son peuple en pleine période de crise : « Moi, je sais les projets que j’ai formés à votre sujet – oracle du Seigneur – projets de prospérité et non de malheur : je vais vous donner un avenir et une espérance » (Jr 29,11).

Mes chères collaboratrices, mes chers collaborateurs, en ce temps pascal qui nous amène à célébrer la Pentecôte, prions l’Esprit Saint d’éclairer notre cheminement afin que nos réaménagements pastoraux favorisent la relance du service de l’Évangile dans notre milieu.

En comptant sur votre collaboration et l’appui de vos prières, je vous redis toute mon amitié « dans la tendresse de Jésus Christ ».

† Raymond St-Gelais
évêque de Nicolet

Share This