Sélectionner une page

Notre Église et la COVID-19

Accueil » Communications » Notre Église et la COVID-19

Le diocèse de Nicolet en zone verte

Pour les célébrations eucharistiques, les funérailles, mariages ou baptêmes: maximum 250 personnes.

MISE À JOUR du 20 aout 2021

Des assouplissements sont survenus concernant les mesures sanitaires qui s’appliques dans les lieux de culte au cours de l’été. Les principaux changements à signaler concernent le chant, la distanciation si l’assemblée ne participe pas au chant (parler à voix basse demeure permis), et la possibilité de tenir des célébratins à l’extrieur avec de plus grandes assemblées.

Chant

En lien avec le chant, les chorales peuvent de nouveau chanter. Les membres de la chorale doivent respecter une distance de 2 mètres entre eux et, s’ils chantent en face d’un public, la distance devra être supérieure à 2 mètres (dans les salles de spectacles, il y a au moins 3 mètres entre les solistes et la première rangée de spectateurs). L’assemblée peut désormais chanter à condition que les personnes de différentes adresses soient à une distance de deux mètres et qu’elles portent le masque lorsqu’elles chantent. Il est aussi possible de demander à l’assemblée de ne pas chanter et de réaménager le lieu de culte pour qu’il y ait une distance d’un mètre entre les personnes de différentes adresses.

Distanciation

La distance entre les bulles familiales dans l’assemblée peut donc être réduite à 1 mètre, à condition que l’assemblée ne participe pas au chant.

Taille de l’assemblée

Les règles concernant les célébrations à l’intérieur demeurent inchangées, soit un maximum de 250 personnes pour tout type de célébration.; il est toutefois permis de tenir des célébrations à l’extérieur avec une assemblée de 500 personnes. En ce qui concerne les mariages et les funérailles, la tenue d’un registre demeure obligatoire. Dans tous les cas, le couvre-visage est nécessaire à l’intérieur, mais il peut être retiré une fois les personnes à leur place et en silence, ou ne parlant qu’à voix basse.

En-dehors des célébrations

Des assemblées de paroissiens peuvent se tenir à l’église avec un maximum de 250, avec les règles de distanciation et le port du couvre-visage lors des déplacements. Pour les rassemblements de nature sociale ou fraternelle, la limite est de 25 personnes à l’intérieur. Toutefois, les rencontres de mouvements, de catéchèse ou d’associations communautaire qui poursuivent des activités autres que sociales peuvent admettre jusqu’à 50 personnes dans une salle.

Les messes en plein air sont possibles : les règles régissant les lieux de culte doivent cependant y être respectées, notamment à propos du nombre maximal de personnes admises : 250 personnes.

MISE À JOUR du 30 juin 2021

La majeure partie du territoire diocésain est passée en zone verte le 21 juin dernier et, comme le reste du Québec,  la région y est entrée en totalité le 28 juin (incluant Sainte-Christine et le secteur de Yamaska). À cette date, certaines mesures sanitaires concernant les lieux de culte, funérailles et mariages ont aussi été assouplies.

Les funérailles sont possibles avec une assistance de 250 personnes qui doivent demeurer assises durant l’évènement. Il restera permis, lors de l’exposition et de l’expression des condoléances aux proches, d’avoir un roulement de 50 personnes à la fois à l’intérieur.

La même assistance de 250 personnes est autorisée pour les mariages et les baptêmes, mais la réception qui suit est limitée à 25 personnes (intérieur) ou à 50 personnes (extérieur). En ce qui concerne les baptêmes, ils ne peuvent réunir plus de deux personnes ou enfants baptisés, avec leur famille respective. Le décret gouvernemental indique que l’organisateur de l’événement doit tenir un registre des participants pour les baptêmes, les cérémonies funéraires et les mariages.

Share This