Vous êtes ici: Accueil > Communications > Communiqués
Retour à la page d'accueil



Communiqué


Publié le 23 février 2016

 


Version imprimable  Version imprimable


Communiqué


Créons un climat de changement

Développement et Paix à l'oeuvre pour la justice climatique

Diocèse de Nicolet, le 23 FÉVRIER 2016 – Les membres de Développement et Paix se sont joints à l'évêque de Nicolet, Mgr André Gazaille, pour lancer le Carême de partage, ce mardi. Cette campagne annuelle de collecte de fonds se déroule cette année du 10 février au 27 mars, dimanche de Pâques; le point culminant demeure le 5e dimanche du carême – le 13 mars –, jour de grande collecte dans les églises.

L’an dernier, cette campagne a permis d’amasser plus de 95 000 $ dans le Centre-du-Québec pour soutenir l’action de Développement et Paix et de ses partenaires en développement international. À ce montant s’ajoutent ceux des campagnes de secours d’urgence, notamment pour les réfugiés syriens. Carême de partage constitue la principale source de financement pour le travail de solidarité mené par cet organisme auprès d’une centaine de partenaires locaux en Afrique, en Amérique latine, en Asie et au Moyen-Orient. Ces fonds permettent en outre de réaliser des programmes d’éducation au Canada, tels que la campagne d’éducation et  de plaidoyer menée l’automne dernier sur les changements climatiques.

CRÉONS UN CLIMAT DE  CHANGEMENT
Le slogan Créons un climat de changement nous invite à agir pour accroître la justice mondiale, et on pense notamment à la justice climatique. «La campagne s’inspire de l’encyclique de François Laudato Si’ (Loué sois-tu), qui appelle à une meilleure préservation de notre maison commune, en particulier pour nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Ces derniers subissent déjà les effets dévastateurs des changements climatiques, même s’ils contribuent peu aux émissions de carbone responsables de l’augmentation de la température», souligne Jean- Denis Lampron, nouveau président élu au Conseil national de Développement et Paix.

Au cours d’une conférence de presse, des membres de l’organisme ont dévoilé les activités à venir localement, en vue de soutenir la justice climatique et le développement international. Parmi celles-ci, notons qu’un groupe de Drummondville prendra part à un Jeûne solidaire de 24 heures, à compter du 25 mars (Vendredi saint), à l’église Christ-Roi. M. Lampron, qui compte de nombreuses années d’implications au sein de l’organisme, y offrira une conférence-témoignage ouverte au public.

PROGRAMME DES PARTAGENS
«On ne peut se le cacher : l’assistance aux messes diminue, et il s’ensuit une baisse importante de la collecte du 5e dimanche du carême», remarque toutefois Jean-Denis Lampron. C’est pourquoi il mise de plus en plus sur l’importante contribution des «partagens», les donateurs mensuels qui s’engagent à verser un montant régulier à Développement et Paix  par  chèque  ou  prélèvement  bancaire.  En 2015, ceux-ci ont  donné  un montant  de 56 733 $, soit 59 pour cent des dons recueillis dans le diocèse de Nicolet dans le cadre du Carême de partage.

Grâce à sa grande conviction, l’homme d’affaires de Drummondville a d’ailleurs recruté plus d’un donateur, ce qui a fait du Centre-du-Québec la région comptant le plus haut pourcentage de «partagens», pour sa  population. «Pour moi, c’est le moins qu’on puisse faire pour rendre justice aux populations du Sud que nous appauvrissons quotidiennement par notre mode de vie. On n’en est souvent pas conscients, mais c’est la réalité, et Développement et Paix nous donne heureusement les moyens de transformer cette réalité», estime Jean- Denis Lampron.

AIDE AUX RÉFUGIÉS SYRIENS
L’automne dernier, Mgr André Gazaille avait lancé un appel à la population du Centre-du-Québec afin d’appuyer la campagne de secours d’urgence pour les réfugiés syriens. Les gens du diocèse de Nicolet ont contribué à cette collecte spéciale pour un montant 38 337,93 $ du 12 septembre 2015 au 18 février 2016. Au niveau national, Développement et Paix – Caritas Canada a recueilli 2,2 millions de dollars en dons admissibles au Fonds de secours d'urgence pour la Syrie. «Nos communautés chrétiennes ont été généreuses, comme toujours, parce que nous avons ici une relation de confiance avec Développement et Paix et ses partenaires», observe l’évêque de Nicolet. Dans ce contexte particulier de crise, l’organisme soutient des initiatives locales de promotion de la paix qui viennent en aide à plus de 600 000 Syriennes et Syriens; les dons individuels faits jusqu’au 29 février continuent d’être doublés par le gouvernement canadien grâce à son Fonds pour les secours d’urgence en Syrie.

PLUSIEURS FAÇONS DE DONNER
On trouve dans notre région 261 membres réguliers de Développement et Paix. La collecte du 5e dimanche sera animée par plusieurs d’entre eux dans les paroisses du diocèse. On peut toutefois faire un don à la campagne Créons un climat de changement de diverses autres façons

  • en ligne à www.devp.org
  • par téléphone au 1 888-234-8533
  • en textant PAIX au 45678 pour faire un don de 10 $
  • Téléchargez gratuitement l’application du Carême de partage sur l’App Store ou Google Play dès maintenant! Cherchez «Calendrier Développement et Paix». Chaque jour du carême, cette application vous donne accès à de l’information sur les projets, des prières et des gestes de solidarité à poser. Plusieurs autres ressources se trouvent sur le site de Développement et Paix pour animer ce Carême de partage et nourrir la réflexion sur la justice.

– 30 –

 

Source :

Jacinthe Lafrance
Service des communications - Diocèse de Nicolet
819 293-6871, poste 421 ou communications@diocesenicolet.qc.ca

 

Direction des communications sociales & de la revue diocésaine En Communion
49, Mgr-Brunault, Porte A, Nicolet (Québec) J3T 1X7 | 819 293-6871 poste 421 | www.diocesenicolet.qc.ca


© 2008-2017 CECR Nicolet. Tous droits réservés.