Sélectionner une page

Unité pastorale de Saint-Nicéphore et Sacré-Coeur-de-Jésus

 

Agente ou agent de pastorale

Un poste est à combler au sein de l'unité pastorale comprenant les paroisses Saint-Nicéphore et Sacré-Coeur-de-Jésus, afin de compléter l'équipe pastorale (port d'attache à Saint-Nicéphore). Veuillez consulter le fichier PDF pour les détails.

 Agente ou agent de pastorale

Régulier à temps plein (35 heures/semaine)
Date limite pour postuler: 15 janvier 2021
Seules les personnes sélectionnées seront contactées. Les entrevues seront effectuées au début de janvier.

Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae avant le vendredi 15 janvier 16 h, à l’attention d’Annie Beauchemin, coordonnatrice des services diocésains et de la pastorale d’ensemble du diocèse de Nicolet.

 

Madame Annie Beauchemin

Madame Annie Beauchemin

Coordonnatrice de la pastorale d'ensemble
819 293-6871 poste 241
anniebeauchemin@diocesenicolet.qc.ca

Que la fête de Noël ravive notre espérance !

Au cœur de l’évènement que nous commémorons à Noël, il y a une famille. Une famille qui prend forme avec Marie, Joseph et l’enfant qui naît à Bethléem cette nuit-là : Jésus.

Il n’y a rien comme la naissance d’un enfant dans une famille pour remodeler nos liens : on devient parent, oncle ou tante, grand frère ou grande sœur. Des personnes qui n’avaient pratiquement aucun lien peuvent devenir les grands-parents d’un seul et même enfant, du côté paternel et maternel. C’est assez inouï comme phénomène : un enfant nouveau-né et tous nos rapports familiaux sont transformés pour le reste de notre vie.

Quand on y pense, l’avènement de Jésus dans le monde produit quelque chose de semblable, mais à l’échelle de l’humanité entière. Pour ceux qui croient en lui, le Fils de Dieu vient dans notre monde pour annoncer à tous les êtres humains que le Père aime chacun de nous comme son enfant. Jésus fait de nous une famille universelle appelée à l’unité, dans la paix et la fraternité.

Notre Noël 2020 s’annonce toutefois comme un temps difficile pour de nombreuses familles, partout sur la planète. La pandémie qui éprouve nos relations humaines nous empêche d’être réunis comme nous aimons l’être les jours de fête. Certaines personnes seront affectées par la maladie, le deuil, les difficultés financières ou la solitude. Il nous faudra beaucoup de créativité et de souplesse pour saisir et répandre la joie autour de nous, à travers ces embûches.

Mais en reprenant contact avec le sens profond de Noël, nous pourrons reconnaître notre appel à agir par amour pour les membres de nos familles les plus vulnérables, à fêter simplement pour amoindrir la charge des personnes qui prennent soin des malades et pour espérer une vie quotidienne plus sécuritaire en début d’année. C’est un cadeau qui ne s’emballe pas, mais qui ne nous coûte que notre bienveillance.

C’est étrange de penser qu’on prendra soin des autres en gardant nos distances, en célébrant modestement, même les rites religieux qui sont si importants pour les chrétiennes et les chrétiens. Tout comme c’est étrange de reconnaître que Dieu naît dans une étable, et qu’il fait de nous des frères et des sœurs en adoptant notre condition humaine avec toutes ses limites. C’est pourtant ça, Noël !

† André Gazaille, évêque de Nicolet

« Les bergers découvrirent Marie et Joseph,

avec le nouveau-né »

(Lc 2, 15-20)

Un enfant naît, et nous voilà famille.

Le Père nous envoie son Fils, et nous voici frères et sœurs.

Que la fête de Noël ravive notre foi et notre espérance

en un monde où nous serons de nouveau rassemblés dans l’amour !

Tendre la main aux gens les plus vulnérables

« Il élève les humbles;

Il comble de biens les affamés;

Renvoie les riches les mains vides;

Il relève Israël son serviteur;

Il se souvient de son amour;

De la promesse faite à nos pères,

En faveur d’Abraham et de sa descendance à jamais ». (Lc 1, 52b-55)

« Il comble de biens les affamés »

L’Avent 2020 nous a propulsés dans une ère d’espérance qui pouvait tous nous aider à avancer, envers et contre tout, vers ce Noël, le Noël, notre Noël. En cette période de préparation, nous avons certainement encore des occasions de tendre la main et d’ouvrir notre cœur.

Un message vidéo

Notre évêque a bien voulu répondre au souhait émis par les membres du Comité diocésain de justice sociale à savoir : nous adresser la parole sur un arrière-fond de solidarité et de partage. La capsule vidéo produite par la MDF arrive à point nommé pour nous inviter à continuer de nous montrer sensibles les uns envers les autres, frères et sœurs en Jésus Christ. Tout en reprenant une nouvelle fois, à notre compte, les paroles de Marie de Nazareth, demeurons unis. 

Toutes les nominations requérant un mandat de l’Évêque à des fonctions diocésaines, paroissiales ou institutionnelles. NB : Le symbole suivant ® indique qu’il s’agit d’un renouvellement de mandat.

Toutes les nominations requérant un mandat de l’Évêque à des fonctions diocésaines, paroissiales ou institutionnelles. NB : Le symbole suivant ® indique qu’il s’agit d’un renouvellement de mandat.

Nicolet, le 16 novembre 2020 — Mgr André Gazaille, évêque du diocèse de Nicolet, a procédé aux nominations suivantes :

SERVICES DIOCÉSAINS

M. l’abbé Pierre Garceau, membre de la Commission diocésaine des Tarifs et des traitements ®

Mme Jocelyne Gervais, membre de la Commission diocésaine des Tarifs et des traitements ®

M. André Moreau, membre de la Commission diocésaine des Tarifs et des traitements ®

M. Yvan Morin, membre de la Commission diocésaine des Tarifs et des traitements ®

M. René Nadeau, diacre, conseiller spirituel (aumônier) du Conseil des Chevaliers de Colomb Grantham 10763 en remplacement de M. l’abbé Jean-Noël La Plante

Me Jean Prince, membre du Conseil pour les affaires économiques du diocèse de Nicolet ®

M. Jacques Sigouin, membre du Conseil pour les affaires économiques du diocèse de Nicolet ®

M. Jules Thibeault, membre du Conseil pour les affaires économiques du diocèse de Nicolet ®

M. l’abbé David Vincent, membre de la Commission diocésaine des Tarifs et des traitements

PRÉSIDENCES D’ASSEMBLÉE

M. Michel Lemire : Assomption-de-la-Vierge-Marie ®

Mme Guylaine Picard : Notre-Dame-de-Lourdes

Mme Louise Baron : Saint-François-Xavier

VICE-PRÉSIDENCE D’ASSEMBLÉE

M. l’abbé Michel Bédard : Saint-Jean-de-Brébeuf

Nicolet, le 1er octobre 2020 — Mgr André Gazaille, évêque du diocèse de Nicolet, a procédé aux nominations suivantes :

ZONE LAC SAINT-PIERRE

M. l’abbé Robert Richard, administrateur paroissial à la paroisse Assomption-de-la-Vierge-Marie

La directrice annonce la réouverture avec des mesures sanitaires strictes

 

 

« Je suis heureuse de vous informer que la Maison diocésaine de formation ouvrira à nouveau ses portes le lundi 24 août 2020. Toutefois, des consignes sanitaires seront à respecter avec attention pour la sécurité de toutes et de tous. Nous avons aussi l’obligation d’assurer la sécurité des prêtres résidents qui sont plus âgés, car ils sont plus à risque de complications liées à la COVID-19.»,  a annoncé Sylvie Carrier, directrice de la Maison diocésaine de formation, le 18 août dernier.

«Je veux aussi vous informer que nous devons procéder à une augmentation des coûts pour la location des salles, des repas et des collations», a-t-elle ajouté.  Cette légère hausse des frais compense pour des exigences accrues, notamment pour le service des repas qui étaient auparavant offerts en libre-service.

Vous retrouverez la description des consignes sanitaires qui ont été établies pour l’accueil des groupes dans l’onglet Maison diocésaine de formation, sur le site web du diocèse de Nicolet. Il est à noter que ces consignes pourront être modifiées si de nouvelles directives de la Santé publique sont annoncées.

Dans les prochaines semaines, la Maison diocésaine de formation annoncera les activités qui seront proposées pour l’automne et probablement pour l’hiver. Ces activités seront publiées dans la page dédiée à la programmation de la Maison diocésaine de formations.

 

 

Consignes COVID-19 à la MDF

Consignes sanitaires pour l’accueil des groupes (téléchargez au format PDF )

La direction de la Maison diocésaine de formation a l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour éviter la propagation du coronavirus (COVID-19). Elle doit respecter les consignes sanitaires émises par la Santé publique du Québec. De plus, la Maison diocésaine de formation accueille des prêtres âgés, il est donc important de respecter les consignes sanitaires et les règles de circulation dans la maison.

Le non respect de ces consignes entrainera la fin immédiate de l’activité. Vous devez désigner, au sein de votre groupe, des personnes qui auront la responsabilité de faire respecter les consignes sanitaires en tout temps.

1- Ne pas venir à la MDF si vous présentez des symptômes liés à la COVID-19, si vous avez eu des contacts récents avec une personne qui en présente ou si vous revenez de voyage (quarantaine de 14 jours obligatoire).

2- Observer la distance de 2 m en tout temps dans tous les espaces de la MDF, sauf lorsque les personnes sont assises à leur place (la distance pouvant alors être de 1.5 m.)

3- Porter le couvre visage en tout temps pour circuler dans la maison, surtout si la distance de 2 m ne peut pas être respectée. Le couvre visage pourra être retiré lorsque les personnes sont assises à leur place.

4- Ne pas échanger entre les participants si la distance de 2 m ne peut être respectée.

5- Se laver les mains à l’entrée de la MDF, de la salle à manger.

6- Respecter les règles d’hygiène:

  • Se couvrir la bouche et le nez avec son coude afin de réduire la propagation des germes.
  • Utiliser un mouchoir en papier, le jeter dès que possible et se laver les mains.

7- Éviter tout contact direct pour les salutations, comme les poignées de main et les accolades.

8- Éviter le contact et les échanges avec les prêtres âgés qui résident dans la MDF.

9- Ne pas déplacer les chaises installées dans les salles, les chaises doivent demeurées à leur place. Nous n’autorisons aucun déplacement  même si deux personnes ou plus résident à la même adresse.

10- Dans la salle à manger :

  • Se laver les mains avant d’y entrer
  • Se déplacer en portant le couvre visage, respecter le 2 m et suivre les flèches qui indiquent la circulation.
  • Retirer le couvre visage lorsque la personne est assise à sa place.

11- Lors des pauses :

  • Se déplacer en respectant la règle de distanciation de 2 m.
  • Désigner des personnes pour servir la collation (café, jus, nourriture). Ces personnes doivent porter le couvre visage pour le service et se laver les mains. Aucun participant ne peut se servir lui-même. Il ne doit pas y avoir plus de deux personnes à la fois pour se faire servir la collation. Une fois servie, la personne doit quitter la zone de collation et retourner à sa place ou sortir à l’extérieur de la maison.

12- Apporter sa propre bouteille d’eau car les fontaines ne sont pas accessibles.

13- Pour le moment, il n’est pas possible d’utiliser la chapelle. Pour les célébrations, des ententes particulières seront possibles dans un autre lieu.

IMPORTANT

Vous devez fournir une liste des participants ainsi que leurs coordonnées. Elle sera utile dans le cas d’une éclosion du Covid-19 au sein de la MDF.

Note : Les consignes sanitaires peuvent changer si les directives de la Santé publique l’imposent.

 

Information:  Olivier Arsenault, directeur adjoint: (819) 293-3820 (cell.).
Courriel: maisonformation@diocesenicolet.qc.ca

La MDF rouvre ses portes

Annulations à la MDF

À venir à la Maison diocésaine de formation

Accueil » Category: "Dernières nouvelles"

Annulation des activités publiques à la MDF

Au cours des derniers jours, le premier ministre du Québec a ordonné la fermeture de tous les lieux de rassemblement. Mgr André Gazaille a aussi demandé de ne pas tenir des rencontres publiques dans les églises et autres lieux.

Dans ce contexte, nous voulons vous informer que la Maison diocésaine de formation annule toutes les activités qui étaient prévues jusqu’à nouvel ordre.

Nous sommes vraiment désolés de ce contretemps, mais il nous parait essentiel d’être proactif pour éviter la propagation de la COVID-19.

Si vous désirez des renseignements supplémentaires, vous pouvez rejoindre Olivier Arsenault (819) 293-3820 (cell.) ou maisonformation@diocesenicolet.qc.ca

ANNULÉ

« Soyez dans la joie et l’allégresse » L’appel à la sainteté

Samedi 7 mars et samedi 4 avril 2020, de 9 h à 12 h

Deux temps d’arrêt d’une demi-journée pour se ressourcer.

Personne-ressource : Marc Dion est père de famille et grand-père. Il a été animateur de vie spirituelle à l’école secondaire Jean-Nicolet. Il milite dans différents organismes communautaires. Il est sensible à l’appel du pape François de former des disciples-missionnaires en sortie.

Comment retrouver un nouveau souffle pour vivre une audace missionnaire avec joie et allégresse? Le Pape François propose une spiritualité de la sainteté et du leadership à vivre au cœur du quotidien de notre vie et de nos engagements. Comme Église, nous avons besoin d’un nouveau souffle pour retrouver une audace missionnaire respectueuse de nos gens. Et si ensemble, on se partageait ces pousses nouvelles de l’Esprit pour notre temps… Le peuple de Dieu attend de nous un chemin de joie et de bonheur… Laissons-nous guider dans le discernement de pistes nouvelles par notre pape venu du milieu des pauvres qu’est l’Amérique latine..

Osons vivre le rêve du Pape François!

Inscription en ligne ici, par téléphone au 819 293-4855 ou par courriel à maisonformation@diocesenicolet.qc.ca

Pour qui? Ouvert à tous
Coût : 20 $ par session
Le coût inclus la formation et la collation

ANNULÉ

Spiritualité et communication non violente

Mercredi 1er avril 2020, de 9 h à 16 h

Personne-ressource :
Michel Simard

 

La spiritualité peut être comprise comme un chemin de connexion avec la profondeur de la vie d’où jaillissent la curiosité, la créativité, l’amour et la compassion. La communication non-violente développée par Marshall Rosenberg est un processus de communication à l’intérieur duquel la compassion émerge spontanément et la collaboration vient naturellement. Elle prend sa source dans une spiritualité ancrée dans l’expérience humaine de la vulnérabilité. Ensemble, elles contribuent à rendre la vie plus vraie, plus belle et plus féconde.

Vous êtes invité.e.s à vivre une journée d’initiation au processus de communication non-violente. Durant cette journée, nous prendrons le temps de voir les composantes et la dynamique du processus. À travers l’expérience, nous verrons comment la CNV peut nous aider à rester en lien avec la vie, malgré ou grâce aux épreuves qu’elle apporte inévitablement et à grandir humainement au cœur de notre vie relationnelle.

Date limite d’inscription : Lundi 23 mars 2020
Inscription en ligne ici, par téléphone au 819 293-4855 ou par courriel à maisonformation@diocesenicolet.qc.ca

Pour qui? Ouvert à tous
Coût : 50 $
Le coût inclus la formation, les collations et le repas. Un dépôt de 20 $ est demandé pour confirmer votre inscription.

ANNULÉ

Mon cœur de femme:  « Chez Marthe et Marie » Luc 10,38-42

Mercredi 22 avril 2020, de 9 h à 16 h

Personne-ressource :
Nicole Lebel