Vous êtes ici: Accueil > Besoins > Formation > Formations diocésaines
Retour à la page d'accueil



Formations diocésaines

 

En résumé sur cette page...

- Propositions de formations diocésaines pour les adultes
- Habiter l’Église aujourd’hui… par Lionel Émard, prêtre

Propositions de formations diocésaines pour les adultes

MISE À JOUR : Guy Lebel

 

AU NIVEAU DU DIOCÈSE OU DES ZONES

  1. Bistro-COP – Formation pour les membres des Conseil d’orientation pastorale – Guy Lebel et Sylvie Carrier

  2. Célébrations du catéchuménat – Formation des milieux à l’esprit, à la préparation et à la présidence des rites et des célébrations du catéchuménat – Marijke Desmet

  3. Cours en pastorale– Pour toute personne intéressée, cours universitaire donnés par offerts par le CIFO (Centre interdiocésain de formation) au Grand Séminaire de Nicolet par des professeurs de l’Université Laval – Guy Lebel pour le CIFO
    • Automne 2015 : Bible et pastorale (THL 2100) avec Alain Faucher
    • Hiver 2016 : Spiritualités chrétiennes (THL 1003) avec Thérèse Nadeau-Lacour

  4. Formation des adultes qui cheminent vers le Baptême et/ou la Confirmation et l’Eucharistie, ainsi que des membres de la communauté appelés à les accompagner – Marijke Desmet

  5. Formation et ressourcement en pastorale sociale – Odette Laroche Belval

  6. Formation et ressourcement pour catéchètes –  Carmen Lebel, Guy Lebel

  7. Lancement de l’Avent et Lancement du Carême – Pour les personnes impliquées en liturgie – Marijke Desmet et Sr Mirielle Pellerin

  8. Les Assemblées Dominicales en Attentes de Célébration Eucharistique (ADACE) –  Formation pour les personnes désignées par leur paroisse pour former une équipe d’ADACE  – Marijke Desmet

  9. Mess’Aje – Parcours d’approfondissement biblique pour adultes « L’art au service de la foi »  – Guy Lebel et Sr Gervaise Fréchette, asv

  10. Parcours « Des horizons nouveaux » – Rencontres d’échange pour toute personne intéressée à redécouvrir et se réapproprier la foi chrétienne – Carmen Lebel

  11. Parcours Libres Sentiers– Rencontres pour les 20-35 ans qui veulent mieux saisir le sens et les éléments essentiels de la foi chrétienne et comment la vivre de manière personnelle aujourd’hui – Guy Lebel

  12. Parcours Solidaires – Rencontres pour les 18-30 ans qui souhaitent mieux se connaître, s’outiller et s’engager pour un monde plus juste et solidaire, ici comme à l’étranger – www.parcourssolidaires.com – Sylvie Gagné

  13. Pastorale des funérailles et du deuil – Odette Laroche Belval

  14. Ressourcement pour les personnes aînées (50 ans et plus) – Guy Lebel

  15. Session de pastorale du CIFO – Pour toute personne collaborant de près ou de loin à la mission d’évangélisation de l’Église et qui souhaite en approfondir certains enjeux – Guy Lebel

  16. Sessions « Violence en héritage? »  – Proposition de l’AÉCQ pour toute personne intéressée à vivre une démarche permettant de mieux comprendre la problématique de la violence conjugale et proposer des pistes d'intervention – Odette Laroche Belval, voir sur www.eveques.qc.ca

  17. Sessions de préparation au mariage – Pour couples se préparant à vivre le mariage chrétien – Carmen Lebel

AU NIVEAU DES PAROISSES OU DES UNITÉS

  1. Assemblées de cuisine – Pour personnes désirant se ressourcer en petit groupe dans le temps de l’avent ou du carême. Fiches d’animation basées sur l’évangile du dimanche – Guy Lebel et Marijke Desmet

  2. Déjeuners Couple-Croissant– Ressourcement chrétien pour couples – Carmen Lebel

  3. Formation-ressourcement pour les lecteurs et lectrices (liturgie) – Marijke Desmet

  4. Les célébrations de la Parole en semaine – Pour les personnes qui animent ces célébrations – Marijke Desmet

  5. Ressourcements thématiques pour paroisse ou mouvement – Marijke Desmet

  6. Soirées Pasto-Bistro – Ressourcement dans un contexte de « boîte à chanson » pour clientèles diverses (paroisse, jeunes adultes, mouvement) – Carmen Lebel et Guy Lebel

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE : 
www.diocesenicolet.qc.ca   –  819-293-6871

Vers le hautRetour au haut de la page

Habiter l’Église aujourd’hui…
38e session de pastorale à l'UQTR

par Lionel Émard, prêtre

38e session de pastorale à l'UQTRC’est encore l’abbé Gérard Marier, de la Communauté du Désert, qui a trouvé le mot juste pour résumer ce qu’ont été ces deux jours et demi de la 38e session de pastorale des diocèses de Trois-Rivières et de Nicolet, qui se déroulait à l’Université du Québec à Trois-Rivières, sous le thème « Habiter l’Église aujourd’hui... »

Gérard Marier a trouvé merveilleux que la session ait débuté par ce témoignage du cinéaste Bernard Émond qui a parlé des trois vertus théologales, la foi, l’espérance et la charité, tout en affirmant qu’il ne croyait pas en Dieu, et que cette même session se termine sur une réflexion d’un théologien croyant, Rodolfo Felices Luna, sur la foi, l’espérance et la charité.

La mise en route a été inspirante avec ces rencontres de témoins comme Bernard Émond, avec cette affirmation forte : « Au cœur de la foi, il y a le doute. » Ou bien cette autre parole : « La foi consiste à écouter le silence de Dieu. » Puis cette rencontre avec Michel Simard, du centre Le Havre, un centre d’accueil d’urgence; il nous a parlé de « ce désert comme lieu sans monde. » Le témoignage des deux évêques, Mgr Martin Veillette et Mgr Raymond St-Gelais a permis de découvrir le cœur et la source de leurs préoccupations premières. En plus de nous parler des fragilités qui nous habitent et habitent l’Église, Mgr Veillette venait nous dire : « Ce qui est premier, c’est l’Évangile, l’Église c’est après ». Quant à Mgr St-Gelais, il posait cette question : « Comment faire pour que l’Évangile puisse être une Bonne Nouvelle, une inspiration aujourd’hui et que les 20-40 ans habitent l’Église? » Il y a eu cette prise de parole de Blaise Gagnon, de la pastorale sociale du diocèse de Trois-Rivières, et de Carmen Lebel, responsable de la pastorale des recommençants du diocèse de Nicolet; ils nous ont parlé de leurs expériences sur le terrain pour montrer comment on habite l’Église en habitant le monde.

Avec cette mise à table, les 212 personnes présentes à la 38e session de pastorale étaient prêtes à entendre les deux autres personnes ressources de la session, Stéfan Thériault, directeur du centre Le Pèlerin et Rodolfo Felices Luna, professeur de théologie à l’université de Sherbrooke.

Après nous avoir rappelé la caractéristique fondamentale de l’Église qui en est une d’accompagnement, Stéfan Thériault s’est servi de la parabole de l’enfant prodigue (Lc 15, 11-35) pour montrer comment on pouvait habiter l’Église comme Fils prodigue, comme Fils aîné et comme Père. L’Église du fils prodigue est une Église vulnérable, pauvre et en recherche. « C’est l’Église du Québec où le fils prodigue est parti avec l’héritage chrétien. » L’Église du fils aîné souffre elle aussi dans son service, dans sa fidélité. « C’est l’Église où on est épuisé de faire et où l’on rêve d’une Église de l’être. » L’Église du Père, « c’est celle du dénuement, de l’attente, du pardon et de la fête. » Pour appuyer ces images de l’Église de la parabole du fils prodigue, Stéfan Thériault a fait parler un témoin privilégié de cette Église, Jean Vanier. Jean a parlé de la vulnérabilité de l’être humain et de celle de Dieu. Le fils prodigue, blessé dans sa quête de liberté, le fils aîné, blessé dans son sentiment d’inutilité et le Père, vulnérable dans son don, son attente et son amour.

Après ce regard sur cette Église vulnérable, l’animateur a invité son auditoire à jeter un regard sur l’être humain lui-même sous le thème de l’identité filiale avec ces mots forts : « Le mystère chrétien est un mystère de la Parole. Chacun de nous est Parole de Dieu. Chacun de nous s’inscrit dans un dialogue. »

Qui le croira, la 3e journée de la session a porté exclusivement sur les trois vertus théologales : la charité, la foi, et l’espérance? Mais attention, le théologien Rodolfo Felices Luna l’a fait avec une approche toute particulière. Il s’est appuyé sur la première Lettre de saint Jean et les commentaires qu’en ont fait saint Augustin, dans son Traité sur la lettre de saint Jean et Benoît XVI, particulièrement avec son encyclique Dieu est amour.

La présentation de l’animateur en était une de va-et-vient, de la Lettre de saint Jean aux réflexions d’Augustin et de Benoît XVI. La présentation sur l’amour comme vertu théologale s’est terminée par un dialogue avec le directeur du centre Le Havre, Michel Simard. Il s’est attardé à montrer comment se vit la fraternité concrètement. Il nous a rappelé que « la fraternité n’est pas quelque chose que je choisis, mais ce qui met au monde comme personne. »

Et nous sommes allés aux vertus de l’espérance et de la foi. Là aussi, c’était un va-et-vient de la Lettre de saint Jean aux réflexions de saint Augustin et de Benoît XVI sur ces vertus théologales. Le point d’intérêt de sa présentation a été de démontrer l’interpénétration des ces trois vertus : Comment aimer sans croire? Comment aimer sans espérer? Toute cette présentation, une participante de la session l’a résumée en ces mots : « Quelqu’un l’a fait à ta place. »

Un mélange de haute voltige intellectuelle et une approche au ras le sol, voilà comment on peut qualifier la 38e session de pastorale des diocèses de Trois-Rivières et de Nicolet. À la fin de cette session, les participant(e)s repartent-ils avec une idée plus claire de ce qu’est « Habiter l’Église aujourd’hui »? Le chant thème de la session, composé par Robert Richard, peut nous aider à repartir avec un air de déjà entendu, mais toujours à réentendre pour saisir ce que signifie « Habiter l’Église aujourd’hui. »

Vers le hautRetour au haut de la page


© 2008-2017 CECR Nicolet. Tous droits réservés.